Nouveau: News
You are in:  Home > Nouveau: Popular Culture > News   •  Archives   •  send page to a friend
Headline Feed
Email to a friend
 

LE WEB FRANÇAIS S'EMPARE DE LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE

 

Par Marion Lagardère

PARIS, 11 AVRIL 2007—"T'auras mon vote Bayrou, ma voix Bayrou, mon bulletin dans ton urne [...] j'ai l'UDF dans les veines, une passion européenne..." Voici quelques extraits des paroles écrites par un fan anonyme de François Bayrou, le candidat centriste. Des mots clairement militants aposés sur la musique d'une chanson de R&B sortie l'année dernière et dont le titre était... "une femme like U". Les odes en rimes comme celle-ci fleurissent tous les jours sur le Net en France. Ségolène Royal a eu la sienne en aout dernier, Nicolas Sarkozy aussi 

Des vidéos politiques très demandées

Un phénomène qui traduit bien ce qui se passe sur les blogs français. Le principal outil des bloggeurs c'est Dailymotion.com , un site de partage de vidéos où tout amateur possedant un peu de matériel de montage peut devenir incournable en quelques heures. On y trouve donc des clips humoristiques, des extraits d'émissions télévisées, mais aussi des vidéos militantes. Elles viennent principalement des deux grands partis politiques: l'UMP a la NSTV, une chaine aux initiales de Nicolas Sarkozy, la gauche de son côté a... la PSTV, aux initiales au Parti Socialiste de Ségolène Royal. Des télés de propagande qui donnent des informations sur le programme des candidats, des images de meetings ou encore des vidéos dans les coulisses de la campagne. Ces dernières sont les préférées des internautes, et pour cause puisque certaines rendent presque les candidats risibles. Exemple: Ségolène Royal littéralement secouée par deux militants qui essayent de lui faire danser un zouk improvisé. Mais l'on trouve aussi un Nicolas Sarkozy expliquant, lunettes de soleil sur le nez, qu'il va se reposer quelques heures en famille loin des caméras, le tout avec deux jolis palmiers derrière lui.... A trop vouloir faire moderne et proche du peuple...

Et comme ce qui marche le plus dans cette campagne présidentielle ce sont les vidéos, les bloggeurs s'en servent énormément, et finissent par déclencher des polémiques si grandes qu'elles sortent de la blogosphère. Celle sur Ségolène Royal filmée à son insu et déclarant que les profs devaient se mettre au 35 heures a succité pendant plus d'une semaine l'intérêt des médias. Idem pour celle où un grand éditorialiste français, Alain Duhamel, expliquait, sans savoir qu'il était filmé, pourquoi il va voter Bayrou. Deux vidéos dont la presse a parlé après qu'un bloggeur, Guy Birenbaum, qui est aussi directeur d'une maison d'édition, les ait mises en ligne. Son blog, http://birenbaum.blog.20minutes.fr/ , est l'un des plus visités de la toile française, avec près d'un millier de commentaires postés par jours, tous sujets confondus. Les autres bloggeurs politiques neutres sont peu nombreux.

Des bloggeurs neutres devenus partisans

Campagne présidentielle oblige, ceux qui, lors du référendum pour une constitution européenne ou lors de la crise du CPE (contrat première embauche), avaient lancé leur blog ont désormais pris parti et annoncé pour qui ils comptent voter. Le plus connu d'entre eux, Loïc Le Meur, a dit dès l'année dernière qu'il voterait pour Nicolas Sarkozy. Un soutien de poids sur Internet pour le candidat de droite puisque Loïc Le Meur est aussi Directeur Général Europe de Six Appart, un hébergeur de blogs. Versac, autre bloggeur très lu, a lui aussi annoncé son vote en faveur de Nicolas Sarkozy. Mais, preuve que le monde des blogs n'aime pas l'esprit partisan, ceux qui donne le nom de leur favori perdent vite leurs lecteurs. Des lecteurs qui se reportent majoritairement sur les blogs des journalistes et des éditorialistes, histoire de rester au contact du débat politique, et surtout pour avoir plus d'informations sur les coulisses de la campagne.

Sans compter les fans de gadgets politico-interactifs, un genre qui n'en finit plus de se développer. On trouve de plus en plus de test humoristiques sur les candidats, des quizz fait pour aider les internautes indécis, comme par exemple quelcandidat.com et www.politest.fr. Le dernier en date, www.presidentielles.net/love-test/ , ne sert à rien d'autre qu'à tourner en dérision les prétendants à l'Elysée: il vous propose de voir si vous feriez un bon couple avec chacun des douze candidats en additionnant les lettres de votre prénom avec celle du présidentiable de votre choix. Avis aux amateurs...

Journaliste indépendante, Marion Lagardère collabore pour ParisObs, le supplément du Nouvel Observateur et Radio RMC.



[ Feedback | Home ]

If you value this page, please send it to a friend.

Copyright © 2005 Euromedia Group, Ltd. All Rights Reserved.